Patient Safety Officer, une formation pour le terrain, avec le terrain

22/02/2021

La PAQS vient de lancer sa nouvelle formation, Patient Safety Officer, ou PSO. Nous retrouvons ce type de formation dans de nombreux pays, dont certains sont à la pointe en matière de sécurité des patients et de fiabilité de leur système de santé. Pourquoi lancer une telle formation en Belgique ? Parce qu'au cours des réflexions menées en vue de développer une Stratégie Régionale pour l'Amélioration de la Sécurité des Patients, il est apparu que la formation continue en matière de qualité et de sécurité devait être renforcée. Il s’agit donc d’une initiative souhaitée par le secteur. Comment développer une telle formation ? D'abord en s'inspirant de ce qui existe à l'étranger et qui y a fait ses preuves. Mais il semblait également indispensable de coconstruire le contenu proposé avec le terrain, pour s'assurer de répondre à ses besoins et à ses contraintes. Enfin, la supervision par des experts internationaux doit permettre de garantir un haut niveau de qualité. Vous voulez en savoir plus ? Vous trouverez les détails ci-dessous.
 

C'est en juin 2017 que le conseil d'administration de la PAQS lançait les travaux relatifs au développement d'une Stratégie Régionale pour l'Amélioration de la Sécurité des Patients, le Livre Mauve. Celle-ci, publiée en septembre 2020 à l'occasion du World Patient Safety Day, a été construite avec le secteur. Deux enquêtes destinées aux associations professionnelles et aux acteurs de terrain ont été menées, les résultats ont été analysés au cours de plusieurs workshops rassemblant les principales parties prenantes, et les recommandations qui en ont été extraites ont été discutées avec de nombreux acteurs belges et experts internationaux. La nécessité de renforcer la formation (de base et continue) en qualité et en sécurité apparaît comme étant une priorité absolue. Les enquêtes menées ont en effet indiqué que la majorité des répondants n'ont pas (ou peu) rencontré ces notions au cours de leur formation de base, et le souhait d'augmenter le contenu qualité et sécurité durant le cursus est pratiquement unanime. Par ailleurs, que ce soit au niveau des formations de base ou des formations continues, certaines thématiques spécifiques (comme les infections) sont traitées de manière approfondies, mais d'autres sont pratiquement inexistantes (citons la communication lors des transferts, la Safe Surgery, ou les médicaments à haut risque). Et que les outils nécessaires à l'amélioration continue sont souvent absents des formations, ou abordés de manière superficielle. Les besoins du terrain en la matière sont donc clairs, d'autant plus que la littérature (scientifique et grise) et les bonnes pratiques démontrent sans équivoque le lien entre la qualité des soins et la sécurité des patients et la formation des professionnels en la matière. Organiser cette nouvelle formation, en complément de l'offre existante, est une volonté de la PAQS et des acteurs impliqués dans le développement du Livre Mauve d'avancer sur cette question. 

La formation PSO est codéveloppée par des experts de terrain (dénommés Faculty) et l’équipe de la PAQS

Après une phase d'identification des thématiques et des outils à intégrer au contenu à proposer au secteur, et ce sur base des formations similaires existant à l'étranger, ainsi que des résultats et recommandations du Livre Mauve, nous avons demandé à une série de professionnels de terrain belges, connus et reconnus pour leur expertise dans les sujets identifiés et leurs postes clés dans notre système de santé, de s'impliquer dans le développement et l'opérationnalisation de cette formation. Toutes les personnes sollicitées ont accepté, et ces Faculty ont donc construit les modules composant la formation PSO main dans la main avec l’équipe de la PAQS.

Mais que pensent-ils des objectifs de la formation PSO, et de l'approche utilisée pour la construire ?

Pour le Dr Michelle Dusart, Médecin chef au CHU Saint-Pierre, « la sécurité des soins est une des dimensions fondamentales de la qualité des soins. Elle touche de nombreux domaines du travail à l'hôpital. Avoir au sein d'un hôpital une personne qui a une vision d'ensemble sur cette dimension est essentiel à l'amélioration des pratiques au sein de cet hôpital. Elle peut faire le lien entre tous les métiers et leur montrer tout le sens qu'a leur travail dans la prise en charge des patients et cela qu'ils soient ou non directement au chevet de ceux-ci. La formation doit permettre aux personnes formées - des Patient Safety Officers - d'approcher les nombreux outils et types d'outils dont elles auront besoin pour amorcer la boucle de l'amélioration continue. »

Pour Stéphane Olivier, Directeur général du CHU Ambroise Paré et du CHP Chênes aux Haies à Mons, « ce programme ne se contente pas de fournir des techniques et outils en matière de qualité et sécurité, mais propose plutôt aux participants de développer des compétences larges, de type managérial notamment, pour leurs permettre de devenir un moteur du changement dans leur institution. » 

Rencontrer les besoins du terrain apparaît donc comme un élément essentiel pour les Faculty. Mais leur volonté de s'impliquer activement dans cette initiative va plus loin.

Voici ce qu’en dit le Dr Michelle Dusart : « Il était important pour moi de participer à l'élaboration de cette formation pour faire profiter l’équipe de la PAQS de mon expérience de terrain. Il me semble qu'il est important de montrer que la théorie s'applique très bien dans la pratique. »

Il en va de même pour Stéphane Olivier : « C’est une façon de contribuer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité dans les institutions belges francophones. C’est aussi une opportunité d’échanger avec d’autres professionnels pour développer les connaissances et les compétences en cette matière. »

Au-delà de l'implication d'experts belges en tant que Faculty, il semblait primordial de mettre en place un processus de contrôle qualité et d'amélioration continue, démarche évidemment naturelle pour la PAQS. Pour ce faire, nous nous sommes entourés d’experts internationaux (Suisse, France, Canada et USA) issus d’organisations reconnues en matière de sécurité des patients et d'amélioration continue. Ces experts ont eu pour rôle de nous aider à construire le concept et le parcours de formation, et d’en valider les contenus dans une vision transversale de la formation. Ils participeront aussi au maintien et à la mise à jour régulière de la formation par rapport à l'évolution de l'état des connaissances en matière de sécurité des patients.

En parallèle, un comité scientifique académique, composé de chercheurs et d'enseignants venant d'universités belges francophones et sélectionnés sur base de leur expertise en lien avec l'un des modules de la formation, sera en charge d’assurer l'évaluation du contenu et de formuler des propositions d'amélioration de ceux-ci, et ce avant chaque nouvelle édition. 

L'objectif, pour ces deux comités, est de garantir à chaque participant une formation répondant à ses besoins, de grande qualité, et à jour par rapport aux connaissances en matière de sécurité des patients.

Vous souhaitez en savoir plus sur le contenu de la formation PSO ? Rendez-vous sur la page dédiée.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel ainsi qu'à l’utilisation de cookies.