Retour sur les 30 ans de l'Éducation du Patient au CHR Liège

05/03/2019

Il y a 30 ans, le CHR Liège, dans le souci d'être proche des réalités des patients et grâce à un soutien managérial fort, se lançait en tant que pionnier dans l'éducation du patient concernant ses soins. Ce 27 février était l'occasion pour l'institution de revenir sur l'historique de sa démarche ainsi que sur les différents projets et réalisations mis en place par les équipes et les patients.

Stands, films, chambre des erreurs et conférences, tel était le programme de cette journée d'anniversaire. Geneviève Thomas, l’initiatrice de l’éducation thérapeutique au CHR Liège, est revenue sur 30 ans de travail et a expliqué comment, autrefois utilisée dans le cadre de maladies chroniques, l’éducation du patient s’est généralisée au sein des différents services du CHR de Liège.

De la création du programme d’autonomie structuré (PAS) qui permet d’évaluer l’anxiété du patient mais également ses acquis en matière de connaissance de sa maladie et de son traitement, à la création d’outils éducatifs réalisés et validés en interne et mis à jour continuellement, le CHR Liège a développé un projet institutionnel fort et soutenu en la matière.

Nathalie Delbrassine, Infirmière chef de service chargée de l’éducation du patient, ayant repris le flambeau, a indiqué qu’actuellement plus de 1.500 outils en éducation du patient sont proposés touchant tous les domaines de soins.  

Par ailleurs, suite à l’évolution des mœurs et de la société, le système patriarcal instauré entre le professionnel de la santé et le patient d’autrefois est révolu (ou presque). Dès lors, les patients ont reçu une place dans l'organigramme de l'institution grâce à la mise en place d’un comité de patients en 2015. Jean-Marie Minotte, Michel Enckels et Pierre Lisens, patients et membres du comité, ont également pris la parole en soulignant leur rôle et leurs missions afin de projeter l'institution vers un futur en partenariat avec le patient.

Est alors intervenu André Néron, directeur du Bureau partenariat patient du Pôle Santé à l'ULB, qui a mis en avant le profil d'un patient partenaire de ses soins et un patient partenaire dans le cadre d'un comité d'amélioration continue. 

Pour conclure, Fabienne De Zorzi, Directeur stratégie & développement, qualité, a parlé de l’« effet boule de neige » et des leviers et freins (ou opportunités) à utiliser dans cette démarche d’éducation du patient en se concentrant sur la formation des patients et des professionnels afin de créer cette culture de participation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation ainsi que l’utilisation de cookies.