Retour sur le congrès de la CIPIQ-S

13/12/2018


Les 29 et 30 novembre 2018 s’est tenu le congrès annuel de la Collaboration Internationale des Praticiens et Intervenant en Qualité dans le domaine de la santé (CIPIQ-S) au CHR de la Citadelle à Liège.


Les présentations ont principalement porté sur le partage d’expériences dans la gestion de projets tels que les démarches d’accréditation, l’amélioration continue, le regroupement de multiples structures hospitalières mais également l’intégration d’autres organismes liés de près ou de loin au parcours de soins. D’autres sujets comme l’amélioration de la culture de la sécurité, le virage en ambulatoire, la littératie en santé et la mise en place d’un dossier médical informatisé ont également été abordés.

De plus, la question de la sanction des erreurs fût soulevée à plusieurs reprises. Les conférenciers ont alors lancé des pistes de réflexion comme le fait de sanctionner les déviances de comportement plutôt que les erreurs elles-mêmes (To err is human). 

Toutes ces présentations, en plus de traiter de l’amélioration de la qualité et de la sécurité, avaient un point commun : l’importance d’insuffler la culture du changement. Lors de la présentation de leurs résultats, les intervenants ont fait part de leurs difficultés mais aussi de leurs surprises, bonnes ou mauvaises, pendant cette phase assimilée pour beaucoup à un bouleversement. Le changement n’est certes pas quelque chose de naturel pour l’homme car le plus souvent, il fait peur mais il est nécessaire et bien souvent inévitable. Les différents orateurs ont alors mis en avant l’importance d’impliquer les équipes dans ce processus plutôt que de leur imposer, de leur expliquer les objectifs et les bénéfices que leurs patients et eux-mêmes en retireront in fine.
L’accent a également été mis sur l’importance de les informer sur les résultats progressifs, de célébrer les petits succès et de rester transparent sur les échecs. Il a notamment été question de la prise en compte et la gestion des émotions du personnel qui restent des axes à ne pas négliger lors de ces phases de transition.
De quoi nous donner à réfléchir sur notre propre aptitude à accepter et gérer le changement.

Les présentations sont disponibles sur le site de la CIPIQ-S.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation ainsi que l’utilisation de cookies.